A l’occasion de sa 60ème bougie, Sophie la Girafe s’engage à préserver les girafes

Les girafes sont en danger. C’est une des raisons qui a amené Sophie la Girafe s’engager contre l’extinction lente et silencieuse
des girafes.
En effet, la légendaire Girafe en caoutchouc qui a vu plusieurs générations d’enfants grandir a pris cet engagement. A l’occasion de son 60ème anniversaire, la marque s’engage aux côtés de la Girafe
Conservation Foundation (GCF) afin d’assurer un futur aux girafes à l’état sauvage. Elle propose le coffret « Sauvons les girafes » et reversera 1€ à la fondation pour tout achat. Par ailleurs, cette collaboration avec Sophie la girafe permettra de financer un programme de “translocation” mis en place par la GCF. Il s’agit d’une action de conservation importante afin
d’augmenter la population et l’habitat des girafes en Afrique.

Sophie la Girafe

Sophie la girafe, une cause qui a du sens

Au cours des 30 dernières années, le nombre de girafes en Afrique a diminué de près de 30%. En effet, il ne reste aujourd’hui plus que 111 000 girafes à l’état sauvage . D’ailleurs, elles ont même disparu de 7 pays africains. Un déclin largement passé inaperçu, qui, depuis 2016, les classe parmi les espèces vulnérables à l’extinction par l’Union Internationale pour la conservation de la nature. A titre de comparaison, cela signifie qu’il n’existe plus qu’une girafe pour quatre éléphants d’Afrique. Par ailleurs, le nombre et la répartition des girafes sont affectés par la fragmentation, la dégradation et la perte de l’habitat, les maladies, le braconnage, l’expansion de la population humaine, les guerres et la déforestation.

Cet animal charismatique que tout le monde aime, ne laisse personne imaginer qu’il est à ce point menacé et en danger à l’état sauvage… Sophie la girafe s’est donc engagée à travers une initiative de grande envergure destinée à développer les petites populations de girafes existantes. Cette initiative permettra aussi la réintroduction de girafes dans des zones où elles sont peu nombreuses ou localement éteintes.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.