J.L Coquet X Odiot, l’art de la porcelaine et de l’orfèvrerie

Entre tradition et innovation, la collection de porcelaine J.L Coquet X Odiot revisite l’art de la porcelaine. en effet, cette gamme propose de nombreuses créations aux techniques inédites. Assiettes, vides poches, tasses, jarres à cigares, sucrier, tous les objets sont de véritables œuvres d’art.

Un savoir-faire ancestral

J.L. Coquet fabrique une porcelaine des plus pures, associant originalité des formes, délicatesse des finitions et qualité des produits. La manufacture existe depuis 1824. Elle se trouve à Saint-Léonard de Noblat, à quelques kilomètres de Limoges, en Haute Vienne. Par ailleurs, cet artisan de renom possède son propre savoir-faire afin de fabriquer et de décorer ses sublimes créations. Quant à la Maison Odiot, elle a été fondée en 1690. Par ailleurs, sa notoriété exceptionnelle a été acquise au fil des siècles, en devenant l’orfèvre des plus grandes familles royales. Ses heures de gloire ont sonné sous l’Empire, avec Jean-Baptiste Claude Odiot. En effet, ce dernier verra son extraordinaire talent récompensé par les prestigieuses commandes de l’Empereur Napoléon tel que le sceptre et l’épée du Sacre ou le berceau du Roi de Rome…

Empire »,une collection symbolisant les fastes de l’Empire

Grâce aux nombreuses archives plusieurs fois centenaires de la Maison Odiot, le studio de création de J.L Coquet a entrepris un important
travail de recherche. Elle s’est inspirée de l’héritage artistique du célèbre orfèvre. Les décorations ont été reprises des frises d’ornements présentes sur les nombreuses créations, et caractéristiques des arts décoratifs sous l’Empire. En effet, elles ont été stylisées pour créer un décor végétal et flamboyant. Par ailleurs, de fines frises florales viennent mettre en relief des palmettes stylisées. Celles-ci sont placées au-dessus d’enroulements, associant feuilles d’acanthe et rinceaux. Cette collection se veut être l’accord parfait entre tradition et modernité. En effet, chaque pièce de porcelaine est habillée par la richesse et l’intensité du décor. Elle plonge dans une atmosphère éclatante et luxuriante. La collection « Empire » est disponible en finition or. D’ailleurs, elle se décline dans une large gamme de produits : table, thé, café, et objets de décoration.


Rosace», une collection au décor scintillant

Quand le porcelainier de Limoges J.L Coquet s’associe au plus illustre Orfèvre de France Odiot, la collection «Rosace» voit le jour… J.L Coquet a souhaité mettre en lumière ce remarquable héritage artistique. Ce dernier a travaillé à partir d’archives, d’Odiot, plusieurs fois centenaires . Par ailleurs, cette collection révèle plusieurs décors emblématiques de cette maison. Parmi eux se trouvent, cette gracieuse rosace, figure symétrique, formée de courbes inscrites dans un cercle. Sa forme fait penser à une rose ou à une étoile stylisée. Elle est particulièrement utilisée comme motif de décoration dans les arts décoratifs sous l’Empire. Chaque pièce est habillée par de fines étoiles avec des effets de scintillements. Cette collection est aussi disponible en finition or. Elle se décline dans une large gamme de produits : table, thé, café, et objets de décoration.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.